À la Rosablanche, sourires, larmes et accordéons

[PATROUILLE DES GLACIERS] L’arrivée au sommet du couloir long de 1312 marches sonne comme une libération pour de nombreux coureurs. Plongée dans l’ambiance folle de la Rosablanche.

À la Rosablanche, sourires, larmes et accordéons

L’arrivée au sommet du couloir long de 1312 marches sonne comme une libération pour de nombreux coureurs. Plongée dans l’ambiance folle de la Rosablanc …
Le Nouvelliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *