L’État persiste dans son refus de scolariser les élèves frontaliers

#GENÈVE – L’an passé, la justice a invalidé le refus de l’État d’accueillir à l’école genevoise des enfants domiciliés hors du canton. L’Exécutif récidive, «dans l’intérêt des élèves».

L’État persiste dans son refus de scolariser les élèves frontaliers

L’an passé, la justice a invalidé le refus de l’État d’accueillir à l’école genevoise des enfants domiciliés hors du canton. L’Exécutif récidive, «dans l’intérêt des élèves».
Tribune de Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *