Le pacte migratoire de l’ONU sème la discorde

Ce pacte, juridiquement non contraignant, ne touche pas à la souveraineté des Etats, et ne contraint aucun pays à modifier sa politique migratoire, quelle qu’elle soit. Il suscite cependant tous les fantasmes. Explications de texte

Le pacte migratoire de l’ONU sème la discorde

191 pays ont approuvé un accord sur la migration échafaudé par l’ONU. Ce jeudi à Berne, les Chambres devraient empoigner le pacte qui en découle, sous tension, et les pays favorables l’adopteront bientôt au Maroc. Histoire d’un texte controversé
Le Temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *