Médecins, mais entrepreneurs dans l’âme

Leurs applications pourraient s’avérer révolutionnaires. Mais la valorisation des inventions nées dans les hôpitaux reste une question délicate…

Médecins, mais entrepreneurs dans l’âme

Deux médecins, l’un au CHUV et l’autre aux HUG, développent des applications qui pourraient s’avérer révolutionnaires. Celles-ci transforment les smartphones en stéthoscope et en tensiomètre. La valorisation des inventions nées dans les hôpitaux reste toutefois une question délicate
Le Temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *