Le désarroi d’un éleveur au gilet jaune dépassé par sa vidéo à Emmanuel Macron

Aloïs Gury élève 16 000 volailles de Bresse. Il est lui aussi un Français précarisé, «comme les «gilets jaunes» qui bloquent les routes». «Le monde paysan est également touché», insiste-t-il. Rencontre.

Le désarroi d’un éleveur au gilet jaune dépassé par sa vidéo à Emmanuel Macron

Aloïs Gury s’est filmé au milieu de ses poules afin d’interpeller le président français sur la précarisation de sa profession. La vidéo controversée a été vue un million de fois. Rencontre dans sa ferme de la Bresse
Le Temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *