Le Ministère public genevois ouvre une instruction contre Tariq Ramadan

#GENEVE – Cinq mois après le dépôt d’une plainte d’une Suissesse contre l’islamologue genevois, suivi d’une enquête de police préliminaire, le parquet retient contre lui le viol et la contrainte sexuelle.

Le Ministère public genevois ouvre une instruction contre Tariq Ramadan

Cinq mois après le dépôt d’une plainte d’une Suissesse contre l’islamologue genevois, suivi d’une enquête de police préliminaire, le parquet retient contre lui le viol et la contrainte sexuelle.
Tribune de Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *