Pour se payer un piano à 89’000 francs, il joue dans les rues de Neuchâtel

[NEUCHÂTEL] Mais pourquoi se donner tant de mal à l’heure des financements participatifs en ligne? « Jouer dans la rue est l’occasion d’aller à la rencontre du public en tant qu’artiste, de partager. »

Pour se payer un piano à 89’000 francs, il joue dans les rues de Neuchâtel

Nicolas Engel fait résonner les notes de son piano dans les villes de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Son rêve? Un Steinway. En 95 jours, il a récolté …
Arcinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *