Après trois hivers sans neige, les remontées mécaniques encaissent la tempête

Le fort danger d’avalanches, mais surtout les rafales de vent à plus de 100 kilomètres heures, ont soufflé tout espoir d’envoyer les gens sur les pistes.

Après trois hivers sans neige, les remontées mécaniques encaissent la tempête

C’est un sale coup du destin. Alors que la neige tant désirée les hivers passés était enfin présente en Valais, presque toutes les sociétés de remont …
Le Nouvelliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *